Descriptif:

6 chaises variante du modèle n°19 dites "Beauche"
Charlotte Perriand(1903-1999).
VERS 1960
En bon état général

Longtemps, la fameuse “chaise longue de Le Corbusier” n’a été attribuée qu’au maître à penser de l’architecture moderne. Nulle part n’était mentionné le nom de Charlotte Perriand. Scorie d’une époque sexiste où l’on ne laissait pas la femme faire jeu égal avec l’homme, mais aussi et surtout, aveu de faiblesse égotique de Le Corbusier. La vérité est ailleurs, puisque Charlotte Perriand a collaboré comme associée aux côtés de Le Corbusier et de Pierre Jeanneret, dès son entrée en 1927 dans leur atelier de la rue de Sèvres et ce jusqu’en 1937, en charge de l’équipement de la vie domestique.
“Le Corbusier attendait de moi, avec impatience que je donne vie au mobilier”, relate-t-elle dans ses mémoires. Même Corbu, plutôt avare en compliment, a reconnu “les qualités exceptionnelles d’invention, d’initiative et de réalisation de Madame Perriand, dans ce domaine”. Dont acte. “L’important ce n’est pas l’objet, mais l’homme”, a répété toute sa vie Charlotte Perriand. “Créer un équipement aussi subtil, complexe et sensible que le corps humain, voilà notre tâche”. Entre ses mains, l’esthétique de la mécanique chère à Le Corbusier se trouve humanisée. Aujourd’hui, l’affaire est entendue et justice est rendue au talent de cette avocate de la cause moderniste.

Caractéristiques:

Dimension:
Standard
Etat:
Bon état voir photos
 
Prix:
980 euros